Catégories
Uncategorized

Délit d’initié

Notre premier ministre, ex de l’intérieur, pas rieur s’est risqué hier à la critique d’un footballeur. Il l’a mis d’autorité sur la touche à la place de son sélectionneur croyait on sur la base d’une affaire de chantage minable. Le dit footeux répondait d’un tweet mou. Aujourd’hui on comprend que le prime minister avait vu passer un dossier plus solide. Une affaire de blanchiment d’argent très sale dans laquelle trempe le footiste. Notre cher Manu a fait marcher ses grandes oreilles pour jouer les devins.
C’est pas sport cette manipulation.